Archives de la catégorie : La communauté, c’est important

Des histoires sur ce qui est important dans la communauté de l’IP… c’est là que vous vous sentez chez vous.

Semaine mondiale de l’IP : dernière semaine d’avril chaque année

Pour conjuguer sensibilisation, diagnostic et traitement de l’IP. Faites partie d’une communauté vigoureuse de l’IP!

La Semaine mondiale de l’immunodéficience primaire est une campagne mondiale qui a pour objectif de faire mieux connaître l’IP et d’améliorer son diagnostic et son traitement.

Consultez le site Web www.worldpiweek.org de la Semaine mondiale de l’IP (en anglais seulement) pour découvrir comment vous pouvez avoir un impact et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’IP à travers le monde. Vous y trouverez de l’information sur l’IPune pétition pour la sensibilisation que vous pourrez signerun calendrier des activités et des ressources à télécharger.

Immunodéficience Canada est fier de participer à cet effort international.… Read more

Comment composer avec la maladie – Entrevue avec Matt

_mg_2178

À mon arrivée dans le service, à SickKids, deux infirmières m’aident patiemment à trouver la salle que je cherche. C’est une pièce spacieuse avec des fauteuils inclinables disposés le long des murs. Dans chaque fauteuil, il y a un enfant installé pour y passer un long moment, avec un appareil pour intraveineuse, des livres et des appareils sur lesquels il peut regarder des émissions. Matt est dans son fauteuil, une ligne intraveineuse dans le bras. Sa mère, Sally, est assise à côté de lui. Elle me fait signe de m’approcher.

Ce n’est qu’en mai dernier que Matt a commencé un traitement par immunoglobine intraveineuse (igIV). Toutes les quatre semaines, soit treize fois par an, il vient de Barrie pour son traitement à l’hôpital au centre-ville de Toronto. « Nous partons à 6 h 45 du matin, me dit Sally, et nous rentrons à 6 h 45 du soir. »… Read more

Vente aux enchères 2016 pour la santé

Bidding for Health Logo_Final

Une autre réussite! La vente aux enchères Bidding for Health s’est déroulée du 3 au 20 juin 2016.

Merci à nos participants, donateurs et enchérisseurs qui ont généreusement soutenu notre vente aux enchères annuelle en ligne au profit des enfants et des adultes atteints d’immunodéficience primaire. De Montréal à Vancouver, des gens ont fait dons d’articles. Bidding for Health est fermé jusqu’à l’an prochain. Voir nos généreux donateurs ici :… Read more

Soutien familial

Julian et sa famille, aux prises avec l’IP

Par Dana Ewachow

julian

Gina me montre un album-souvenir qu’elle a fait sur son fils Julian quand il avait deux ans. Ce n’est pas un album de famille ordinaire : à côté des photos, il y a de longues listes de médicaments. Sur les photos, Julian est adorable et souriant, les joues gonflées par ses réactions aux médicaments. L’album est une commémoration de sa lutte contre l’immunodéficience primaire. C’est pour Julian, qui a maintenant huit ans, que Gina l’a assemblé. « Il a le droit de savoir, dit-elle, de voir par où il est passé et comment il est arrivé jusqu’ici. »… Read more

Un petit Fonds avec un fort impact

Brenda Reid, infirmière et le Fonds Alastair

Par Dana Ewachow

BrendaBrenda Reid est infirmière clinicienne spécialisée à la clinique d’immunologie et allergie de l’Hospital for Sick Children de Toronoto. Elle est aussi considérée comme une championne officielle d’Immunodéficience Canada pour son travail avec des patients atteints d’IP (immunodéficience primaire). Tout au long de sa carrière, elle a eu des patients atteints d’IP et en est actuellement à sa deuxième génération de patients immunodéficients. « C’est un privilège de faire partie de la vie de ces gens », dit-elle.… Read more

Avec joie, avec art

Pour se souvenir de leur cousine Japreet

Par Dana Ewachow

JoyArt

« C’était une enfant heureuse. Elle aimait l’art », dit Gagan Grewal, en faisant un geste vers un tableau encadré représentant une plume qu’a fait sa petite cousine Japreet.

Je suis assise sur le canapé en face de Gagan, dans son séjour. Les parents de Japreet habitent à côté. « Sa chambre est restée sa chambre », dit-elle, confessant qu’ils n’y ont rien changé. La vie de la famille est incomplète, dit-elle, et c’est le sentiment que j’ai sur mon canapé. Cela s’entend dans la voix de Gagan, cela se voit dans les photos posées sur les tables. La douleur est palpable dans la maison. « Quand il manque un morceau, on ne peut pas réussir le casse-tête », me dit-elle.… Read more